Le métier de formateur vous intérresse : Nous recrutons

Les flexibles hydrauliques

1. Résistance des flexibles

La résistance des flexibles hydrauliques varie en fonction de la taille et du nombre de tresses.

La Norme EN982 impose d’utiliser des tuyaux neufs pour la fabrication de flexibles hydrauliques. Les réparations et modifications ne sont pas autorisées. Il en va de même pour les raccords à sertir, ils doivent être changés car il est impossible de déterminer des côtes de sertissages pour des embouts déjà utilisés.

Pression de service des flexibles hydrauliques

Le choix du tuyau (composition, montage, raccords, accessoires, fixations) dépend :

  • Taille et connexion
  • Pression de service et de pointe
  • Température du fluide et température ambiante
  • Compatibilité avec le fluide (huile, fioul, azote…)
  • Conditions environnementales
  • Rayon de courbure
  • Contraintes mécaniques
  • Protections nécessaires (gaines brise jet, anti-fouets, colliers …)

Formations hydrauliques et électriques

Sur site en entreprise et/ou visioconférence

Nous nous déplacons avec un banc de simulation,  les sessions de formation alternent théorie et pratique.

Le banc de simulation permet de reproduire les montages industriels et mobiles.

Pour toute question  CONTACTEZ  NOUS

Protection :

Gaine brise jet : flexible hydraulique

Pour protéger le flexible des frottements mécaniques, il est possible de fixer une surgaine de protection.

Pour protéger l’utilisateur des risques de pénétration d’huile sous la peau, des gaines brise jet peuvent être installées s’il est impossible de protéger autrement (capot, éloignement …)

Pour protéger l’opérateur des coups de fouet provoqués par une rupture du flexible, il est conseillé de fixer les flexibles de pression à l’aide d’un câble attaché au bâti de la machine. Si la longueur du flexible est comprise entre 50 cm et 2 m, le flexible doit être attaché à chaque extrémité. Si le flexible est supérieur à 2 m, des points d’attaches supplémentaires sont nécessaires tout au long du tuyau.

Sont exclus les flexibles de retour, de drainage, d’aspiration non gavée, de pression inférieure à 50 cm.

Pression de service :

Pression d’utilisation maximale de l’installation. Les pointes de pression (coups de bélier) doivent être inférieures à la pression de service du tuyau et des raccords.

Pression d'épreuve :

Essai réalisé définie par la norme ISO 1402. La tuyauterie flexible est testée 1.5 à 2 fois la pression de service de la tuyauterie pendant 30 à 60 secondes. Aucune fuite ou chute de pression ne doit être constatée.

Pression d'éclatement :

Pression de destruction indicative réalisée par le constructeur du tuyau. La pression d’éclatement est 4 fois supérieure à la pression de service. Cette pression ne doit pas être retenue pour le choix de la tuyauterie.

Rayon de courbure :

Rayon de courbure des flexibles hydrauliques

2. Sertissage

Sertissage flexible hydraulique

Un flexible est composé d’un tuyau associé à des raccords sertis à l’aide d’une jupe.

Le tableau de sertissage ci-dessous indique :

  • La référence de la jupe à utiliser en fonction du tuyau choisi
  • La côte de sertissage de la jupe à réaliser
  • La longueur du dénudage à réaliser (sans dénudage, dénudage extérieur, dénudage extérieur & intérieur)

En fonction de la machine utilisée pour réaliser le sertissage, le numéro de mors et le réglage du vernier pourront être reportés sur le tableau.

 
Contrôle sertissage flexibles hydrauliques
 

Une fois le flexible réalisé, la côte de sertissage doit être vérifiée à l’aide d’un pied à coulisse.

Penser à dépolluer le flexible et le boucher. Au montage respecter les couples de serrage.

Selon les exigences de L’EN982, le flexible ou le raccord doit être identifié par un marquage de l’assembleur. Date de mise en service, identification de l’assembleur. La date de mise en service permet de contrôler les durées de stockage et de service des flexibles. En cas d’accident, l’entreprise peut justifier du suivi des flexibles grâce à cette identification.

 

Tableau de sertissage :

Tableau de sertissage des flexibles hydrauliques

3. Durée de vie des flexibles

La norme EN982 impose de respecter les recommandations du fabricant du tuyau.

Les flexibles subissent des agressions multiples (UV, pression, température, effets chimiques, usure naturelle).

En fonction de ces diverses agressions, la durée de vie du flexible sera plus ou moins altérée.

Selon les pratiques constatées, un flexible doit être contrôlé visuellement et régulièrement par la maintenance pour s’assurer qu’il ne présente pas de trace de détérioration (fissure apparente, usure anormale). Dans ce cas la durée de vie est comprise entre 5 à 10 ans.

Le stockage des flexibles doit être réalisé dans un endroit frais et sec à l’abri des UV. Les températures ne doivent pas excéder 50°. L’humidité ne doit pas dépasser 70%.

Il en va de même pour les joints, ils doivent être conservés dans leur pochette. La durée de stockage ne doit pas excéder entre 2 et 5 ans selon les pratiques constatées.

Les flexibles hydrauliques : Les bonnes pratiques, la durée de vie...

Ajouter un commentaire

Anti-spam