Le métier de formateur vous intérresse : Nous recrutons

Les fusibles

1. Choix

Le fusible peut se retrouver sous différentes formes. Son rôle consiste à interrompre le circuit électrique en cas de surintensité provoqué par une surcharge ou un court-circuit.

Le fusible est une protection fiable, simple et économique. Il se détermine notamment en fonction de plusieurs paramètres :

  • Intensité nominale : Intensité calculée ou mesurée qui dépend des caractéristiques du consommateur.
  • Dimension des câbles : Pour une longueur inférieure à 10 mètres, les fils se dimensionnent 7A/mm² et doivent être protégés des courts-circuits à l’aide d’un fusible.
  • Temps de fusion : Temps pendant lequel le fusible se détériore pour interrompre le circuit.
  • Pouvoir de coupure : Valeur du courant de court-circuit que le fusible est capable d’interrompre sous une tension donnée.
  • Caractéristiques du circuit et règles d’installation : Mise en place du fusible en fonction du circuit à protéger et du schéma des liaisons à la terre.

2. Protection du neutre

Les fusibles s’installent sur la phase et parfois sur le neutre. Suivant le régime de neutre (liaisons à la terre) le fusible peut avoir 1 ou 2 fonctions de protection.

Fusible sur le neutre

Formations hydrauliques et électriques

Sur site en entreprise et/ou visioconférence

Nous nous déplacons avec un banc de simulation,  les sessions de formation alternent théorie et pratique.

Le banc de simulation permet de reproduire les montages industriels et mobiles.

Pour toute question  CONTACTEZ  NOUS

3. Fusibles gL, gF, gG

Fusible gG

Fusibles de couleur noire d’usage générale, ils assurent la protection des surintensités (surcharge et court-circuit) pour les applications de type distribution ou des récepteurs sans pointe de courant importante.

La courbe de fusion est rapide.

gF qualifie les fusibles à usage domestique.

gL qualifie les fusibles à usage industriel respectant l’ancienne norme Allemande DIN.

gG qualifie les fusibles à usage industriel respectant les normes actuelles IEC et DIN.

Courbe de fusion fusible gG

Sur la courbe de fusion des fusibles 10*38 de type gG ci-dessus, on constate qu’un fusible de 10 A traversé par un courant de 60 A interrompt le circuit électrique en 0.2 seconde soit 200 ms.

4. Fusibles aM

Fusible aM

Fusibles de couleur verte (accompagnement Moteur), ils assurent la protection des surintensités provoqué par un court-circuit pour les applications utilisant des récepteurs avec des pointes de courant importantes (Démarrage desmoteurs et primaire des transformateurs)

La courbe de fusion est lente, de ce fait une protection thermique sera nécessaire pour assurer la protection contre les surcharges.

Les fusibles aM ne sont pas utilisés en courant continu.

Courbe de fusion fusible aM

Sur la courbe de fusion des fusibles 10*38 de type aM ci-dessus, on constate qu’un fusible de 10 A traversé par un courant de 60 A interrompt le circuit électrique en 10 secondes

5. Fusible uR

Fusible uR
 

Fusibles (ultra Rapide), ils assurent la protection des surintensités (surcharges et courts-circuits) pour les applications avec des semi-conducteurs (circuits électroniques).

La courbe de fusion est nettement plus rapide que les fusibles aM ou gG.

 

6. Correction température

La température influe sur le déclenchement du fusible. Un fusible peut fondre par fatigue si l’intensité traversant le fusible est proche de son calibre et qu’elle est associée à une température ambiante élevée. (Ith u)

 

Ity u ≤ In * Kt

Ith h : Intensité thermique d'utilisation : courant permanent maximal que le fusible accepte pendant 8 heures dans des conditions particulières.

In : Calibre du fusible.

Kt : Coefficient de correction

 
Coefficient de correction de température pour fusible
 

Par exemple le courant traversant un fusible gG de calibre 10A à une température ambiante de 50° ne doit pas dépasser 9A (10 * 0.9).

 

Les différents fusibles : Différence entre aM, gF, gL, gG, uR

Ajouter un commentaire

Anti-spam