Le métier de formateur vous intérresse : Nous recrutons

Démarrage direct - inverse

1 - Rôle

Le principe du démarrage direct inverse est de démarrer un moteur électrique asynchrone en choisissant le sens de rotation.

2 - Fonctionnement

Démarrage direct inverse : moteur asynchrone

Sur la Fig. A, la partie puissance est alimentée en 380V triphasé. La partie commande est alimentée en 24V AC. Les fils de la partie commande sont repérés de 1 à 11 afin de faciliter le câblage et le dépannage.

Formations hydrauliques et électriques

Sur site en entreprise et/ou visioconférence

Nous nous déplacons avec un banc de simulation,  les sessions de formation alternent théorie et pratique.

Le banc de simulation permet de reproduire les montages industriels et mobiles.

Pour toute question  CONTACTEZ  NOUS

  • Un sectionneur tétrapolaire QF1 permet d’isoler le circuit électrique du reste de l’installation. Il est cadenassable pour permettre de condamner le circuit électrique.
  • Un disjoncteur magnéto thermique QF2 (appelé GV2) permet de sectionner et d’isoler le moteur du reste de l’installation. Il est cadenassable pour permettre de condamner le moteur électrique. Le disjoncteur permet de protéger le circuit électrique en cas de court-circuit (magnéto) et de surcharge (thermique) du moteur électrique.
  • Le bloc contacteurs de démarrage KM1 & KM2 permet de démarrer le moteur électrique soit dans un sens ou soit dans l’autre en inversant une phase sur l’alimentation. Une sécurité mécanique empêche de manœuvrer les 2 contacteurs KM1 & KM2 en même temps. Les contacts supportent l’intensité du courant qui traverse le moteur électrique
  • Le moteur asynchrone M1 permet de transformer l’énergie électrique en énergie mécanique.
  • Le sectionneur porte fusible QF3 protège le circuit électrique des courts-circuits sur le circuit primaire du transformateur T1. Les fusibles seront à fusion lente de type aM.
  • Le transformateur de séparation T1 abaisse la tension de 380V en très basse tension de protection (TBTP) 24V AC.
  • Le disjoncteur / sectionneur unipolaire + neutre QF4 protège l’installation électrique des courts-circuits de la partie commande.
  • Le contact normalement fermé F2 du GV2 QF2 évite un redémarrage intempestif en cas de réenclenchement du GV2 suite à une disjonction.
  • Le bouton poussoir S2 permet l’arrêt du moteur électrique avec une impulsion.
  • L’arrêt d’urgence AU permet l’arrêt du moteur électrique en cas d’appui par l’opérateur. L’arrêt d’urgence n’est pas un bouton d’arrêt machine.
  • Le bouton poussoir S1 permet le démarrage du moteur électrique en marche avant avec une impulsion.
  • Le contact normalement ouvert KM1 du relais contacteur permet le démarrage du moteur électrique avec une impulsion sur S1 en créant un auto maintien. Il évite le redémarrage intempestif en cas de disfonctionnement (arrêt d’urgence, disjonction).
  • Le bouton poussoir S3 permet le démarrage du moteur électrique en marche arrière avec une impulsion.
  • Le contact normalement ouvert KM2 du relais contacteur permet le démarrage du moteur électrique avec une impulsion sur S3 en créant un auto maintien. Il évite le redémarrage intempestif en cas de disfonctionnement (arrêt d’urgence, disjonction).
  • Le contact normalement fermé KM1 du relais contacteur évite d’actionner en simultané la marche avant et arrière. (Sécurité électrique)
  • Le contact normalement fermé KM2 du relais contacteur évite d’actionner en simultané la marche avant et arrière. (Sécurité électrique)
  • La bobine du contacteur KM1 permet lorsqu’elle est alimentée de fermer les contacts de puissance du relais pour alimenter le moteur électrique M1 en marche avant.
  • La bobine du contacteur KM2 permet lorsqu’elle est alimentée de fermer les contacts de puissance du relais pour alimenter le moteur électrique M1 en marche arrière.

Démarrage direct inverse du moteur asynchrone

Ajouter un commentaire

Anti-spam