Promo : visiter la boutique

 

Fiche N° 22

Différence entre

 circuit ouvert et circuit fermé

 Formation Hydraulique

 

 

Souvent le terme « circuit fermé » est employé à tort par les techniciens.

De manière générale le circuit ouvert sera utilisé pour effectuer des mouvements linéaires et rotatifs (vérins & moteurs). Ce sera parfois le seul circuit de la machine.

La pression des circuits ouverts pourra atteindre 350 bars.

Le circuit fermé sera réservé aux mouvements rotatifs (moteurs). Dans de très rare cas à des mouvements linéaires. (Marine par exemple).

Appelé aussi circuit hydrostatique on le retrouve surtout sur les machines mobiles (TP, agricole, forestier, marine…)

Il est souvent utilisé pour effectuer l’avancement des véhicules , ou la mise en rotation de moteurs suscitant des efforts importants (treuils, grues à câbles…)

La pression des circuits fermés pourra atteindre 450bars.

 

1 - Circuit ouvert

L’architecture du circuit ouvert se compose d’une ou plusieurs pompes  (cylindrée fixe ou variable)entrainées généralement par un moteur électrique ou thermique. Les pompes aspirent l’huile dans un réservoir. L’huile est orientée vers les récepteurs (vérins, moteurs…)à l’aide d’organes de distributions (distributeurs, vannes…) L’huile de retour des récepteurs retourne au réservoir.

On retrouve différentes valves de pression pour protéger les pompes et les récepteurs (limiteurs de pression, réducteurs de pression…).

On peut retrouver différentes valves de débit pour réduire la vitesse des récepteurs (limiteurs de débit, régulateurs de débit…)

L’huile est filtrée puis refroidie à l’aide d’un échangeur installé sur le retour au réservoir.

 

Sur le schéma ci-dessus, la pompe (rep 1) est entrainée par un moteur électrique (rep 2), elle aspire l’huile dans le réservoir (rep 8).

L’huile est dirigée vers le vérin (rep 5) par le distributeur 6/3 (rep 4) .

Le limiteur de pression (rep 3) protège la pompe, il est intégré au distributeur.

L’huile est filtrée (rep 6) et refroidie par l’échangeur (rep 7) sur le retour au réservoir.

 

2- Circuit fermé

L’architecture du circuit fermé se compose d’une ou plusieurs pompes à double sens de flux entrainées généralement par un moteur électrique ou thermique. Les pompes sont gavées en huile à l’aide d’une pompe de gavage qui aspire de l’huile dans un réservoir. L’huile issue des pompes principales alimente directement les récepteurs (moteurs dans la majorité des cas). L’huile de retour des récepteurs retourne à l’aspiration des pompes principales.

On retrouve différentes valves de pression pour protéger les pompes et les récepteurs (valves HP, valves BP …)

Contrairement au circuit ouvert, pour réduire la vitesse des récepteurs, on change le débit des pompes principales en modifiant leurs cylindrées.

Pour filtrer et refroidir l’huile, un bloc d’échange est installé afin de créer une fuite au réservoir sur laquelle est installée le filtre et l’échangeur. La pompe de gavage compense le manque d’huile et apporte de l’huile fraîche au circuit.

 

Sur le schéma ci-dessus,  on retrouve un bloc pompes et un moteur relié ensemble par 2 flexibles A &B. La pompe principale (rep 1) et la pompe de gavage (rep 2) sont accouplées.

La valve BP (rep 7) protège la pompe de gavage qui aspire de l’huile dans le réservoir (rep 13). Les clapets (rep 5 & 6) permettent de gaver le circuit.

Les valves HP (rep 4 & 3) protègent la pompe principale.

Le tiroir d’échange (rep 8) permet de soutirer l’huile du circuit pour la filtrer  (rep 11) et la refroidir (rep 12). La valve d’échange (rep 9) permet de contrôler la fuite qui retourne au réservoir.

A noter : Sur le drain de la pompe principale on retrouve le débit de la pompe de gavage lorsque le moteur hydraulique (rep 10) est à l’arrêt (stand-by).

Sur le drain du moteur, on retrouve le débit de la pompe de gavage lorsque le moteur tourne.

 

Suivre sur Linkedin

Suivre sur Facebook

Retrouver d'autres fiches

Un problème hydraulique ?

 

 

 

Ajouter un commentaire