Promo : visiter la boutique

 

Fiche N° 20

Comprendre le

 distributeur 4/3 centre ouvert "centre tandem"

 Formation Hydraulique

 

 

1-Les distributeurs

Les distributeurs permettent de diriger l’huile vers les récepteurs (Vérins ,moteurs…)

 

Ils se classent en 2 types :

     - A clapets : Ils sont utilisés pour leurs étanchéités. (Sera étudié lors d’une prochaine fiche).

     - A tiroirs : La conception tiroir permet un plus grand nombre de positions que la conception clapet. En revanche ils ne sont pas étanches.

Sur les schémas apparaissent 4 lettres :

     - P : pressure (pression).

     - T : tank (réservoir).

     - A & B : sorties distributeur.

Les distributeurs 4/3 peuvent avoir plusieurs centres :

     - Centre Y : P fermé, A&B ouverts vers T (voir fiche N°18).

     - Centre fermé : P,T,A,T fermés (voir fiche N°19).

     - Centre ouvert de P vers T, A&B fermés.

     - Centre en H (voir fiche N°21).

 

2- Distributeur 4/3 centre ouvert de P vers T au repos

 

 

 

Le distributeur ci-dessus est un montage de type Cetup (norme iso).

Il est monté sur un bloc foré et assemblé avec 4 vis. L’étanchéité entre le bloc foré et le distributeur est assurée par 4 joints toriques.

Ce distributeur dispose de 4 orifices et 3 positions ( 4/3).

Le schéma est représentatif de la mécanique. Le tiroir (rep 7)est représenté par 3 cases.

La case centrale correspond au tiroir (rep 7) en position repos. Le P communique vers le T, le A & B sont fermés. (Ce centre est aussi appelé centre tandem).

Le tiroir se déplace grâce à 2 bobines électriques (rep 5 & 6). Deux ressorts (rep 10 & 11) permettent le retour au neutre du tiroir (rep 7). Un poussoir mécanique (rep 8) permet de forcer le tiroir à l’aide d’une pige. (Utilisée pour le dépannage).

La pompe (rep 1) est entrainée par un moteur thermique (rep 2) . Elle délivre un débit de 30 l/min qui retourne au réservoir par le centre du distributeur, évitant ainsi de laminer l’huile dans le limiteur de pression (rep 3). Nous lirons 2 bars en M1, pression créée par les pertes de charge (frottement de l’huile dans la tuyauterie).

Le vérin est bloqué hydrauliquement puisque les orifices A&B sont fermés.

A noter : Les tiroirs des distributeurs ne sont pas étanches. Si un effort mécanique est appliqué en permanence sur le vérin (charge suspendue par exemple), le vérin pourra dériver. Il faudra alors utiliser des clapets pilotés pour bloquer le vérin et changer le centre du  distributeur (utiliser un centre Y pour décomprimer les clapets).

 

3-Distributeur 4/3 centre ouvert de P vers T : flèches croisées

 

 

En alimentant la bobine électrique (rep 5), le tiroir (rep 7) se déplace vers la droite et comprime le ressort de rappel (rep 10). L’huile issue de la pompe (rep 1) est orientée de P vers B et déplace le vérin (rep 9). L’huile de la petite chambre du vérin retourne au réservoir en passant par le distributeur de A vers T. Nous lisons 50 bars en M2, pression créée par l’effort du vérin (la charge). Nous lisons 52 bars en M1 ( 50 bars + 2 bars de pertes de charge).

En coupant l’alimentation électrique de la bobine, le ressort de rappel (rep 10) ramène le tiroir (rep 7) en position centrale.

 

4- Distributeur 4/3 centre ouvert de P vers T : flèches droites

 

 

En alimentant électriquement la bobine (rep 6), le tiroir (rep 7) se déplace vers la gauche. L’huile issue de la pompe est orientée de P vers A. Le vérin rentre et le volume d’huile de la grande chambre retourne au réservoir par le distributeur en passant de B vers T.

Nous lisons 100 bars en M2. La pression nécessaire pour faire rentrer le vérin est multipliée par 2 puisque la surface d’appui de l’huile est 2 fois plus petite (rapport de section du vérin ).

En coupant l’alimentation électrique de la bobine le ressort de rappel (rep 11) ramène le tiroir (rep 7) en position centrale.

 

Suivre sur Linkedin

Suivre sur Facebook

Retrouver d'autres fiches

Un problème hydraulique ?


 

Ajouter un commentaire