Fonctionnement des diodes

1. Le composant

la diode

La diode est un composant électronique présent dans les installations électriques mobiles. La diode est un dipôle polarisé. C’est-à-dire que le composant possède 2 connections avec un sens de branchement.

La diode permet de laisser circuler le courant dans un sens et s’oppose à son passage dans le sens contraire. C’est le « sens interdit » de l’électronique. Si nous faisons l’analogie avec l’hydraulique, la diode fonctionne comme un clapet anti-retour.

2. Symbolisation

Symbolisation de la diode

La diode possède 2 pattes. L’anode (borne +) et la cathode (borne -). Le symbole permet de se représenter le sens de passage du courant.

  • Anode : Lettre A
  • Cathode : Lettre K

Le triangle indique le sens de passage du courant alors que la barre permet de le bloquer.

Sur le composant, l’anneau gris représente l’opposition du passage du courant.

Nous utilisons toujours lesens conventionnel du courant qui va du (+) vers le (-).

3. Fonctionnement

Fonctionnement diode

Pour que la diode soit passante, il est nécessaire de lui appliquer une tension de seuil entre l’anode et la cathode d’environ 0.6 volt.

Dans le sens contraire, la diode s’oppose au passage du courant. Si la tension dépasse une certaine valeur (tension de claquage), la diode se détériore et devient hors service.

Formations hydrauliques et électriques

Sur site en entreprise et/ou visioconférence

Nous nous déplacons avec un banc de simulation,  les sessions de formation alternent théorie et pratique.

Le banc de simulation permet de reproduire les montages industriels et mobiles.

Pour toute question  CONTACTEZ  NOUS

4. Choix

      La diode se caractérise par :

  • Sa tension de seuil.
  • Sa tension de claquage.
  • Son intensité qui la traverse.

5. Quelques utilisations

Diode de roue libre

On retrouve la diode installée en parallèle des relais. Elle est appelée diode de roue libre et permet de protéger les contacts d’alimentation des relais des arcs électriques provoqués par l’effet de self induction. (Fig. D)

Diode de séparation

On retrouve la diode dans les circuits électriques afin d’alimenter un consommateur par 2 sources d’énergie (feu de détresse par exemple). (Fig. E)

Pont de diodes
 

On retrouve la diode dans les alternateurs. Un pont de diodes permet de redresser le courant alternatif en courant continu. (Fig. F)

 

6. Test

La diode est défectueuse lorsqu’elle est en court-circuit. Elle ne bloque plus le courant provenant du sens opposé.

La diode est défectueuse lorsqu’elle est coupée. Le courant ne peut plus passer dans aucun des 2 sens.

 
Tester une diode

La diode se teste composant déconnecté du circuit. Avec un multimètre calibré sur testeur diode. Il suffit d’alimenter la diode par le testeur et de constater que la diode est passante d’un côté et non passante de l’autre. (Fig. G)

Dans le sens passant, le multimètre indique la tension de seuil comprise entre 0.5 et 0.8 volts selon le type de diodes utilisées.

Dans le sens bloquant, le multimètre indique la valeur « OL » (Over Limit).

 

 

A noter : Le testeur diode fournit une tension interne comprise entre 2.5V et 3.5V. Il est nécessaire d’avoir une pile en bon état de fonctionnement afin d’effectuer le test correctement.

 

7. LED ou DEL

Diode électroluminescente

Les caractéristiques de la diode électroluminescente sont identiques à une diode classique. La différence notable est le rayonnement lumineux qu’elle émet lorsqu’elle est traversée par un courant électrique.

La diode doit être accouplée à une résistance pour limiter l’intensité du courant qui la traverse.

 

8. Diode Zener

Diode Zener

La diode Zener se comporte comme une diode classique, une tension de seuil est nécessaire pour qu’elle soit passante. Dans le sens inverse, lorsque la tension atteint la valeur de claquage (14 V par exemple), elle devient passante mais ne se détruit pas contrairement à une diode classique. (Fig. I)

 

Comment tester une diode

Ajouter un commentaire

Anti-spam