Promo : visiter la boutique

 

Fiche N° 11

 Démontage et expertise 

du limiteur de pression

à action pilotée

Formation hydraulique

 

 

1- Rôle

Le rôle du limiteur de pression principale est de protéger la pompe des surpressions.

La pompe génère un débit qu’il faut en permanence aiguiller:

  - Vers les récepteurs.

  - Vers le réservoir à l’aide d’un distributeur.

  - Vers le réservoir à l’aide d’un limiteur de pression.

 

2- Identification

Sur le schéma hydraulique, le limiteur de pression est situé entre la pompe et le distributeur.

Physiquement il peut se trouver :

 - Directement sur la pompe (exemple: option sur les pompes à engrenages).

 - Entre la pompe et le distributeur (exemple: sur un bloc foré).

 - Sur le distributeur (exemple: plaque d’entrée des distributeurs de types mobiles (6/3 ou 4/3 LS)).

 

 

 

Sur la photo ci-dessus un limiteur de pression à action pilotée de type CETOP 3 ( ISO) ou NG6 (DIN).

Le schéma simplifié de la valve de pression est riveté sur le bloc.

Le montage se fait en sandwich entre un bloc foret normalisé et un distributeur. Quatre joints toriques assureront l’étanchéité entre chaque tranche et sera assemblée par quatre vis (CHC M5 12.9).

 

 

 

?Sur la photo ci-dessus, le symbole détaillé (fig. A) du limiteur de pression est représentatif de la mécanique de la valve de pression.

On distingue de gauche à droite :

  •  - Le clapet (rep3) avec le gicleur intégré (rep5).

 - Le ressort non réglable de faible raideur (rep 4).

 - Le corps de la valve.

 - Le clapet (rep 6).

 - Le ressort réglable de forte raideur (rep 7).

 - La vis de réglage (rep 8).

 

3- Composition

 

3-1 Etage puissance

 

 

 

 

Il est composé d’un étage de puissance qui permet d’orienter le débit vers le réservoir.

On retrouve un ressort de faible raideur non réglable et un clapet muni d’un gicleur maintenu en place par un circlips (photo ci-dessus).

Le gicleur assure le bon fonctionnement du limiteur de pression. (voir fiche N°6).

3-2 Etage pilote

 

 

 

 

L’étage pilote superposé permet de commander l’ ouverture de l’étage puissance.

On retrouve un ressort de forte raideur réglable et un clapet maintenu en place dans son logement par un jonc (photo ci-dessus).

Un trou assurant le drainage interne de la boite à ressort.

Un joint torique assure l’étanchéité extérieure de l’ensemble.

 

 

Un joint permet l’étanchéité de la cartouche entre P (pression) et T (retour au réservoir).

4-Les pannes

Les limiteurs de pression à action pilotée sont plus sensibles à la pollution que les limiteurs de pression à action directe.

La pollution est responsable de la majorité des pannes qui rend le limiteur de pression fuyard :

 - Le gicleur qui se bouche.

 -Le joint défectueux assurant l’étanchéité en interne de P vers T.

 -Un ressort cassé qui n’assure plus la fermeture du clapet (pilote ou puissance).

 

 5-Réglage

 - Desserrer le limiteur de pression.

 - Installer un manomètre sur le circuit (entre la pompe et le distributeur).

 - Mettre la pompe en fonctionnement régime maxi.

 - Actionner un mouvement afin de mettre un vérin en butée mécanique.

 - Serrer le limiteur de pression en contrôlant la montée en pression sur le manomètre.

 - Si le vérin bouge, stopper le réglage.

 - Une fois le vérin en butée , finir le réglage.

 

 

 

 

 

 

Démontage et inspection du limiteur de pression à action pilotée

Ajouter un commentaire